Gimel – Bursins

Moyenne

3 h 15

12,6 km

11.05.2018

Comment qualifier cette promenade des plus agréables à travers une vaste forêt qui n’en finit plus ? Tout simplement génial.

Petit arrêt du départ au tea-room boulangerie “La Fringale” avant de quitter Gimel par le sud du village à travers la verdure avec un superbe point de vue sur l’église et les maisons alentours. Nous prenons le sentier balisé qui monte doucement dans la forêt de Mongerex.

A la sortie de la forêt, proche du point 743, nous quittons le balisage pour continuer notre randonnée le long de routes non goudronnées à travers la forêt de Prévondavaux. Itinéraire splendide, hors du temps et des constructions. Des cavaliers nous dépassent.

Nous passons tout près du stand de tir de St-Oyens-Les Communailles. Heureusement ce jour-là ça ne ferraillait pas ! Puis rebelote à travers la forêt. Même si le parcours n’est pas balisé il est très agréable d’y cheminer. Nous arrivons bientôt au Marais des Inversins où nous rejoignons le tracé balisé que nous suivons désormais jusqu’à Bursins.

Sur le replat nous débouchons au Pichounet où la vue s’ouvre soudainement. Nous suivons la lisière de la forêt en passant près de la Maison Rouge. Ici, au bord du chemin et dans la forêt toute proche nous pouvons admirer plusieurs pierres aux doux noms de “Pierre à mille trous”, “Pierre à Phébou”, “Pierre à Roland”. Des panneaux explicatifs rendent la découverte encore plus intéressante.

La descente s’amorce et le lac Léman se présente, grandiose, devant nous. Après un passage un peu plus raide dans le dernier bout nous rejoignons Bursins par le nord en passant à côté de la Maison forte de la Rosey où de nombreux événements sont programmés en rapport avec le vin.

 

style="display:block" data-ad-client="ca-pub-5861573530672925" data-ad-slot="9279505132" data-ad-format="auto">
style="display:block" data-ad-client="ca-pub-5861573530672925" data-ad-slot="9279505132" data-ad-format="auto">